Book Review: "Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines" écrit par Pierre Thiry

Publié le par Les Rêveries d'Anelyse

ISIDORE-TIPERANOLE.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : THIRY Pierre
Titre : Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines
Genre : Conte
 66 pages
Prix (France) : 11  €

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé :
À cette époque, Montceau-les-Mines était bien différent d’aujourd’hui.

Oui, on sait déjà tout ça !!! répondrez-vous. C’était la campagne, il n’y avait personne à part quelques lapins, il ne se passait rien du tout …

Ce n’est pas si simple, il se passait même bien des choses. Il y avait Arthur, Theobald et Justin, il y avait aussi la belle Ermelinde, il y avait encore … Isidore, il y avait enfin …

 

 

 

Mon avis :

C’est avec beaucoup de joie et d’impatience que j’ai découvert ce petit conte écrit par Pierre Thiry. C’est par ce petit récit vraiment très sympathique que je réalise pour la première fois, la chronique d’un livre jeunesse qui relate l’histoire de trois petits lapins, frères, qui sont tous trois amoureux de la princesse Ermelinde et qui vont d’ailleurs essayer de la conquérir.

Ce petit conte qui, pour moi, devrait être lu et exploité avec des enfants de 8-12 ans, est très agréable à découvrir et peut être dévoré d’une traite. Ce récit est tout d’abord très intéressant pour la moralité qu’il apporte à la fin de l’histoire, aux valeurs qu’il met en évidence et aux jeux de mots qui y sont  écrits. Parallèlement à ces côtés positifs, des points quelque peu plus négatifs sont également présents : l’auteur utilise quelquefois des mots un peu compliqués pour des enfants (versification, gredin, malandrin, …), je suis tout à fait d’accord pour apprendre de nouveaux mots aux enfants mais ceux-ci sont peut-être un peu poussés. Le fait de donner le nom de rues et de quais sans que ces informations soient réutilisées après, me semble inutile mais à côté de ça, l’auteur rattrape son coup en expliquant simplement des mots qu’il utilise comme « Ice-Cream » mais également la provenance du nom de la ville qui avouons-le est assez hors du commun.

Pour ma part, j’ai réussi à entrer facilement dans l’histoire mais je doute qu’un enfant ait autant de facilité que moi pour intégrer le récit.
 
 

Les points positifs : Les détails nous permettant de visualiser l’histoire, la ville et les personnages ; la morale de l’histoire, les valeurs qu’elle « inculque », les jeux de mots, les illustrations assez proches de celles que pourrait produire un enfant de 10 ans.
 
Les points négatifs : La difficulté que pourrait éprouver un enfant pour entrer directement dans le récit ; certains mots compliqués


Note : 6/10

PS : Je remercie l’auteur pour la confiance qu’il m’accorde, je le félicite également pour cette histoire et j’espère vraiment pouvoir découvrir ses autres mondes livresques !

Commenter cet article